Homematic IP : Montage dans un cache mural Feller, c’est de toute beauté !

Dans les problématiques stupides que l’on peut avoir quand l’on débute avec la domotique, c’est de savoir comment intégrer les nouveaux équipements pour que cela ne soit pas moche. Beaucoup d’éléments peuvent débarquer sur vos murs, comme les thermostats, les capteurs de températures et les interrupteurs en tout genre.

Clairement, je n’avais pas l’envie d’avoir des boitiers en tout genre qui trainent sur mes meubles ou fixés au mur. EQ-3 a prévu le coup avec ses produits Homematic IP en proposant une large sélection d’intégration murale. Dans l’article suivant, nous allons découvrir les intégrations avec l’entreprise Feller qui est historiquement très présente en Suisse !

Pour rappel, nous vous avions présenté deux articles sur les produits Homematic IP précédents qui tiennent compte de cette intégration :


C’est quoi le problème, encore ?

Alors, afin de bien comprendre de quoi nous parlons, il faut prendre un peu de recul avec les solutions domotiques. Quand on intègre une solution comme Homematic IP, il est possible de tout piloter depuis son smartphone. Néanmoins, pour certains besoins, il est nécessaire d’installer des thermostats, des capteurs de températures/humidité, une ribambelle d’autres systèmes du genre.

Deux possibilités pour ajouter ces équipements, soit les placer sur des supports à poser, soit les fixer au mur. Dans les deux cas, c’est de la place supplémentaire qui est nécessaire et ce n’est pas très design. Ci-dessous, un exemple trouvé sur le site d’Homematic IP. Imaginez ce support posé dans chacune de vos pièces sur un meuble… Ça dépanne, mais ce n’est pas très joli ni pratique à mon avis.

Support à poser Homematic IP, ce n’est pas moche… mais ce n’est pas joli pour autant.

Concernant la fixation murale, elle est un peu plus grande que le standard en Suisse. Ce n’est pas très joli d’avoir une intégration différente de ses boutons “pressoir” standards. Dans l’exemple suivant, on peut comparer le support mural Feller de 55mm (avec l’adaptateur Homematic IP posé dedans) et le cache Homematic IP standard qui est beaucoup plus massif.

Cache Feller à gauche (avec adaptateur) et cache Homematic IP à droite.

Bref, vous l’avez compris, on cherche à faire mieux dans le cas de cet article…

Intégration Feller, deux variantes possibles

Il existe deux possibilités pour s’intégrer dans les caches muraux Feller. Les deux systèmes sont complètement différents dans leur type d’intégration et ne sont pas compatibles. Pourquoi me direz-vous ? Tout simplement que Feller propose principalement deux types de caches muraux en fonction de sa taille. Petite note importante, nous parlons principalement des gammes EDIZIOdue de la marque dans cette page.

Intégration sur la plaque de fixation métallique

La première intégration que je vous présente ici est celle qui est utilisée pour les “grandes” boites murales. En règle générale, c’est ce qui est fait (si je ne dis pas d’ânerie) à partir de 3 caches. À notre domicile nous avons ce type d’intégration pour les boites à 6 et 9 caches.

Pour ces supports, Feller utilise une plaque métallique avec une intégration à visser sur les côtés. En exemple, vous pouvez voir sur la photo ci-dessous le type de plaque de fixation dont je parle (il s’agit des deux premières fixations avec espèce de petite vague) :

Feller EDIZIOdue, plaque de fixation 3×1

Pour ce type de cache Feller, il vous faut le produit Feller Homematic HM WM55 typiquement pour l’intégration d’un thermostat :

Sans ce support spécifique, nous avons un problème de niveau et il n’est pas possible de fixer l’adaptateur que je vous présente au chapitre suivant.

Montage de l’adaptateur à vis pour plaque métallique

Ci-dessous une galerie de l’installation sur une plaque de fixation Feller avec 6 positions :

  1. Fixation de la patte transversale avec les deux petites vis latérales ;
    • Dans mon cas, les vis n’étaient pas assez longues pour traverser le cache en plastique malgré les perforations visibles à l’étape 3.
  2. Installation du cache principal Feller à 6 trous ;
  3. Installation du support Homematic qui possède les deux clips ;
  4. Mise en place du thermostat ;
  5. Remontage de l’ensemble et finitions.

Voilà, dans le cas de ce premier exemple avec la plaque de fixation métallique à visser le résultat est plutôt probant. C’est intégré et propre et il n’a pas été nécessaire de faire des trous en plus dans le mur ni de laisser trainer quelque chose sur un meuble…

Intégration dans les caches Feller “simples”

Dans une installation électrique, nous n’avons pas toujours de gros caches avec des plaques de fixation métalliques compliquées. C’est pourquoi Homematic IP propose un produit différent pour réaliser des installations simples. Le gros avantage de celui-ci c’est qu’il peut être monté sans clou ni vis (© Pattex).

La large majorité des pièces d’un logement possède généralement un cache Feller à une ou deux positions. Dans ce cas de figure, nous pouvons réaliser l’extension très facilement avec le cache suivant :

Adaptateur Homematic IP Feller

Les 4 pattes dans les angles sont prévues pour être cassées et dissociées afin de permettre le placement idéal. Donc avec ce système, il suffit de prendre un cache principal Feller avec une position de plus et commander ce kit Homematic IP.

Montage de l’adaptateur avec pattes en plastique

Pour bien comprendre comment cet adaptateur fonctionne, je vous montre ci-dessous comment j’ai ajouté un capteur de température à la cave. Pour ce faire, j’ai remplacé le cache principal Feller qui possédait une seule position par un cache à deux positions. Le trou libre représente la position de l’interrupteur de la lumière que vous verrez dans la galerie suivante.

  1. Placer la plaque de fond Homematic IP dans le cache Feller ;
  2. Retourner le cache et supprimer les pattes en plastique qui dépasse du côté de l’interrupteur (ou autre en fonction de votre disposition) ;
  3. Identique à l’image 2 avec les deux pattes complètement retirées ;
  4. Retourner le cache à nouveau et fixer l’adaptateur Homematic IP ;
  5. Insérer votre produit Homematic IP, ici un capteur de température et d’humidité.

Le résultat final est très propre, passons maintenant à son installation au mur :

  1. Exemple du cache à une position de Feller utilisé pour une prise T13 et un interrupteur ;
  2. Démontage du cache principal Feller ;
  3. Placement du nouveau cache avec le capteur Homematic IP intégré ;
  4. Remontage complet du cache central Feller pour la prise T13 et l’interrupteur.

En dehors du fait que c’est le cache de la cave et qu’il n’est pas très propre, le résultat est assez simple et élégant. C’est très facile à monter et ça ne nécessite pas de faire des trous au mur.

Et finalement, tout est très propre et moins encombrant…

Comme vous l’avez vu dans les galeries précédentes, le résultat est à mon avis bien plus élégant que le thermostat posé sur un meuble et je ne parle même pas du gros support mural qui viendrait en plus.

Pour vous donner une idée des différents résultats, je vous fournis ci-dessous quelques exemples d’intégration à notre domicile pour vous motiver définitivement à faire le pas.

Sur la première photo, il s’agit du remplacement d’un ancien thermostat qui était placé au mur de la pièce, en dehors d’un cache à plusieurs positions. Pour toutes ces intégrations, je n’ai rien fixé au mur. La rigidité du cadre en plastique Feller suffit à maintenant le tout proprement.

Références d’articles

Les cadres en plastiques Feller se trouvent relativement partout :

Ensuite les adaptateurs Homematic IP sont plutôt disponibles en ligne. Je ne les ai pas trouvé dans le commerce local :

  • Adaptateur pour plaque métallique (devient rare)
  • Adaptateur pour cadre en plastique

D’autres intégrations possibles

Un dernier petit mot… Feller n’étant pas le seul fabricant d’interrupteurs en Suisse, il existe d’autres intégrations possibles. Je n’ai pas trouvé une page listant tous les produits compatibles malheureusement. Cependant, en cherchant sur Internet, il est possible de trouver les différentes références…

2 réflexions sur « Homematic IP : Montage dans un cache mural Feller, c’est de toute beauté ! »

  1. Sorry – my French is no longer sufficient to write but I enjoy reading your articles – great stuff. Thanks for sharing.
    I am wondering whether you have used the mentioned adapters with HomematicIP *WIRED* components too? From the photos I assume these are wireless elements?

    1. Hi Martin! Thanks for your message. Don’t worry! I will not try to write in German (and it isn’t necessarily better in English). 😅

      I never used the wired component of Homematic IP, this is relatively new. Everything is wireless on my blog posts, but it’s a very low data protocol (I don’t want technologies like Wi-Fi, Bluetooth, Zigbee,…). I wrote some lines about the wireless of Homematic here:
      https://mesgeekeries.ch/2023/10/22/homematic-ip-la-domotique-facile/#effet-des-ondes-sur-la-santé

      And in English, a lot of information in this document, Page 16:
      https://www.eq-3.com/Downloads/eq3/download%20bereich/handbuecher/Homematic_IP-User-Guide.pdf

      What exactly do you want to do? There may be Homematic intermediate products too. 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *